Créer un site internet

SORTIE DETENDE A DANCHARIA Pays Basque

SAMEDI 6 JUIN 2020 –

JOURNEE DETENTE ET SHOPING A DANCHARIA

 

Départ 6 H de Saint Vivien – possibilité d’arrêt à Mairie de Lesparre, St Laurent, Le Taillan

Prix 39 € / Personne (transport, et repas inclus)

 

Réservation AVANT le 01 MAI  2020

 

 

D'après le commerçant - débitant de boissons - tabac - jeux - de Saint Vivien,  l'Union Nationale des Combattants de Saint Vivien de Médoc, en proposant à ses adhérents de participer à une sortie détente organisée par des acteurs locaux -déclarés - contribuerait à "tuer" le commerce local.

Dont acte.

MAIS, le commerce local, dont fait partie ce magasin,  ne propose RIEN ! 

Nous ne savons de quoi pati le plus le commerce local:  si c'est une sortie à Dancharia pour une association ou par ce genre de propos tenus par un commerçant local ?

 

Ci-dessous le couriel  adressé par le Tabac FAUX de St Vivien à l' UNC de St Vivien ainsi que la réponse du Président de l'association.

 Ainsi, vous avez les deux éléments.

  • 05 56 09 67 70

DANCHARIA

de

"SYLVAIN FAUX" <no-reply@reseaudescommunes.fr>

ajouter à mes contacts créer une alerte SMS

à

unc-stviviendemedoc@orange.fr

date

26/03/20 07:56

objet

Demande d'information

 
 
 

Veuillez trouver ci-dessous une nouvelle demande d'information sur l'évènement DETENTE ET SHOPING A DANCHARIA.
 

Votre Nom : FAUX
Votre Prénom : SYLVAIN
Votre Message : BONJOUR,C'EST COMME CELA QUE VOUS SAUVEZ VOS COMMERCES ET QUE VOUS SOUTENEZ VOS COMMERCANTS QUI RESTE OUVERTS TOUTE L'ANNEE SURTOUT PENDANT CETTE PERIODE DE CONFINEMENT ET DE RESTRICTION OU TOUS CEUX QUI PARTENT EN ESPAGNE VIENNENT CHEZ NOUS ET CHARGENT LES CARTOUCHES DE CIGARETTES ET ALCOOLS ET TOUT LE RESTE....AU DETRIMENT DE NOS HABITUES PENDANT LE CORONOVIRUS ET QUE DANS 3 MOIS NOUS NE LES REVERRONS PLUS.
CONTINUEZ VOUS ETES SUR LA BONNE VOIE
MERCI
Email du correspondant : sylvain.faux@vinci-construction.fr
La personne a souhaité recevoir une copie du message : oui
Ce message vous a été envoyé via le formulaire de la page : www.stviviendemedoc.fr/fr/evenement/199490/detente-shoping-dancharia

 

Madame, Monsieur

C’est avec plaisir que nous voyons que  vous consultez le site de l’Union Nationale des Combattants de Saint Vivien de Médoc et vous remercions de l’attention que vous portez à l’association de Saint Vivien de Médoc  qui, depuis 98 ans,  tente, malgré le temps, de perpétuer la mémoire des victimes des guerres et des  morts pour la France, pour que nous puissions vivre en liberté. 

Le ton de reproche et la teneur de votre message nous étonne et nous espérons que vous avez adressé le même courrier à TOUTES les associations qui organisent ce genre de sorites ou y participent, dans le cas contraire, votre démarche serait une attaque discriminatoire vis-à-vis de l’association des combattants de Saint Vivien de Médoc,  (UNC).

Vous présentez la chose comme une atteinte à la survie des commerces locaux de Saint Vivien.  Ne soyons pas dupe, votre démarche ne vise que VOTRE propre activité. 

Votre attaque, met en cause les animations proposées par l’UNC  à ses adhérents qui sont,  en majeure partie,  des clients réguliers et non occasionnels des services proposés dans votre établissement (tabac, bar, presse, jeux entre autre).

Nous reprendrons  votre métaphore «C'EST COMME CELA QUE VOUS SAUVEZ VOS COMMERCES ET QUE VOUS SOUTENEZ VOS COMMERCANTS QUI RESTE OUVERTS TOUTE L'ANNEE »   sous la forme de la question suivante :   «  C’est comme cela que vous participerez à la « mort » des associations locales et à la disparition de celle (l’UNC) qui œuvre à St Vivien depuis 98 ans au maintien de la mémoire de ceux et celles qui sont morts pour la France pour vous permettre de vivre en toute liberté ». 

Ce préambule passé, vous reprochez à l’UNC d’organiser une sortie détente et shoping à Dancharia le 6 Juin 2020 et demandez des informations à ce sujet.

  1. Cette sortie n’aura peut-être pas lieu.
  2. Vous prétendez qu’on fait « mourir » le commerce local. L’organisation de cette sortie, contrairement à votre assertion,  passe par COCO'ANIM ET MICKAEL - ATLANTIC TOURISME (de Talais) ce qui prouve que nous faisons travailler des acteurs locaux..
  3.  Nous réservons x places près de l’organisateur. Un point c’est tout et le prix indiqué est celui fixé par l’organisateur, nous ne percevons AUCUN centime supplémentaire, par conséquent l’association ne fait AUCUN bénéfice sur ces animations..La seule recette pour l’association, est celle découlant de la bourriche que nous faisons au retour dans le car et uniquement si la majorité des participants est composée d’adhérents de l’UNC – Dans le cas contraire pas de bourriche pour l’UNC.
  4. Le but premier de notre animation est de faire une sortie détente et de cohésion entre les adhérents. Ensuite, sur place, chacun fait ce qu’il veut et jusqu’à preuve du contraire, est libre de faire ou non des achats. Nous croyons qu’en droit commercial, cela s’appelle la concurrence dont l’une des définitions est : « structure d'un marché qui se caractérise par une pluralité d'entreprises en compétition les unes par rapport aux autres pour bénéficier de la préférence des consommateurs », et l’association UNC de St Vivien  ne peut être tenue pour responsable des prix pratiqués entre la France et l’Espagne.
  5. Nous sommes ouverts et acceptons les critiques constructives et quand vous parlez de la survie du commerce local, c’est tout à votre honneur, mais nous vous ferons remarquer que nos adhérents, dans leur majeure partie, s’approvisionnent comme vous dans les commerces locaux de Saint Vivien, dont le vôtre,  mais aussi, comme vous,  ils ont recours aux grandes surfaces pour certains achats. 
  6. Dans l’agenda des animations proposées par notre association, vous vous êtes focalisé sur la sortie du 6 Juin à Dancharia. Vous auriez pu aussi, voir le banquet du 8 mai et du 11 Novembre, auxquels nous ne vous avons jamais vu participer en soutien à l’association.
  7. Vous prenez prétexte du confinement pour mettre en avant l’ouverture de votre commerce et du service que vous rendez. Nous n’avons jamais critiqué votre établissement. Maintenant, le tabac, la presse ou les jeux ne sont pas des services indispensables à la vie courante, par conséquent n’ayant pas obligation,  personne ne vous oblige à ouvrir. Mais nous comprenons parfaitement que cette mesure serait de nature à voir votre clientèle migrer vers des commerces extérieurs à la commune
  8. . Vous parlez du commerce local, dont vous êtes l’un des acteurs « moteur »,  mais les commerçants de Saint Vivien ne s’entendent pas et sont incapables d’organiser quoi que ce soit à titre individuel ou à titre collectif, du style semaine commerciale, notamment aux moments  de la fête patronale, de la saison estivale ou des fêtes de fin d’année

 

Pour clôturer notre réponse à votre message du 26 mars 2020, nous vous suggérons,  qu’au lieu d’attaquer une association en particulier, de mettre une affiche dans votre commerce pour dénoncer les achats en Espagne fait par vos clients. Mettez en cause cette pratique de vos clients mais ne prenez pas l’Union Nationale des Combattants de Saint Vivien de Médoc comme bouc émissaire. 

Si vous souhaitez participer au soutien financier de notre association, votre don de 150 €, correspondant à la perte de la bourriche dans le car, sera le bienvenu.

Nous pensons que votre correspondance polémique a une image plus négative que positive sur l’activité de votre commerce que notre sortie à Dancharia. Aussi méritait-elle notre réponse, mais nous ne nous associerons pas à une escalade dans ce domaine.

Pour nous, votre demande d’information et  notre réponse suffisent pour clore « l’incident ».

Nos adhérents seront destinataires de votre message et de notre réponse, afin que chacun ait à sa disposition les éléments qui ont occasionnés cet échange.

Vous souhaitant bonne réception, veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos meilleurs sentiments.

Le président de l’Union Nationale des Combattants

de Saint Vivien de Médoc

Jean-Emile LE DORVEN

 

 

 

×