Blog

LA COLONELLE ARNAUD NOUS A QUITTÉ

C’est avec tristesse, que l’UNC de Saint Vivien de Médoc a appris le décès de mademoiselle Arlette ARNAUD,  appelée la Colonelle ARNAUD, présidente honoraire de l’ UNC de St Vivien de Médoc qui s’est éteinte dans sa 99ème année, le 7 septembre 2017.

 

Née le 17 juillet 1919 à Langoiran  où son père était Gendarme, elle s’engagea en décembre 1944. Elle fit une carrière militaire qu’elle termina le 18 juillet 1979 avec le grade de Colonel.

 

De 1951 à 1956 elle parcourut l’Indochine où elle fut chargée du recrutement et de la mise sur pied du Corps des Personnels auxiliaires Féminins de l’Armée Vietnamienne. Elle se distingua lors de la bataille d’ANKHE où elle fit preuve d’un courage exceptionnel et d’une remarquable conscience professionnelle, comme en témoigne la citation à l’ordre du régiment dont elle fit l’objet.  

 

De 1956 à 1963, elle séjourna en AFN, notamment en Algérie où elle assuma les fonctions de Chef de détachement PFAT du Corps d’Armée de Constantine en parcourant toutes les routes de l’ Est Algérien où elle effectua des missions dans les région de Biskra – Batna – Constantine, Philippeville, Setif-Bougie et dans la région d’ El Goléa.

Son engagement lui vaut une citation à l’ordre de la Brigade et une citation à l’ordre de la Division.

 

Après quelques passages en Etat Major, elle fait valoir ses droits à la retraite en 1979 et vient s’installer à Saint Vivien de Médoc en 1980. 

 

Officier de la Légion d’ Honneur et de l’Ordre National du Mérite, titulaire de la croix du combattant volontaire, de la croix de guerre TOE entre autre, Mlle ARNAUD était connue dans le monde combattant où elle inspirait le respect,  en sa qualité de femme et d’ancienne combattante.     

 

Sa personnalité et son implication dans le monde combattant,  l’ont amené à être  élue présidente de l’Union Nationale des Combattants de Saint Vivien de Médoc en 1980.

 

Durant sa présidence de 1980 à 1995, elle a su maintenir la section,  lui redonner de la vigueur et intégrer la nouvelle  génération de combattants qu’était les AFN.

 

Elle savait que l’avenir de la section était liée à cette nouvelle génération de combattants, c’est pourquoi,  en 1993 elle fit part de son intention de « passer la main » à un AFN, ce qu’elle  fit en  1995 en faisant élire Gilbert Garrigou, président.

 

Les obsèques de la Colonelle ARNAUD se sont déroulées à St Vivien de Médoc le 14 septembre 2017 où l’UNC lui a rendu un dernier hommage en présence d’une nombreuse assistance et des portes drapeaux de la Légion d’ Honneur, de l’Ordre National du Mérite, des UNC du Nord Médoc et d’autres associations patriotiques. 

 

Présidente d’honneur de l’UNC, elle restera présente dans nos esprits et dans nos cœurs.

Lire la suite

Henri MONDOLONI à l'HONNEUR

A quelques jours de ses  80 ans le Lieutenant Henri MONDOLONI, a été reçu de l'ordre de la Légion d' Honneur  par le général Jean-Pierre Rodrigues, président du comité du Médoc de l'association des Membres de la Légion d' Honneur qui lui a remis la croix de Chevalier de la Légion d' Honneur.

 

 Cette haute distinction lui a été décernée à titre militaire par Décret du Pdt de la République du 7 Avril 2017 .

 

C'est au cours de la cérémonie commémorative du 18 Juin qui s'est déroulée au monument aux Mort de Saint Vivien de Médoc que cette réception a été officialisée en présence de monsieur  Claude Gobin, Sous-Préfet de Lesparre , monsieur Jean-Pierre Dubernet, maire de Saint Vivien de Médoc,  d'élus nationaux, régionaux et départementaux, et d'une nombreuse  assistance et délégation d'anciens combattants.

 

C'est la seconde Légion d' Honneur qui est remise à Saint Vivien de Médoc et qui met à l'honneur des adhérents de l' UNC de cette commune.    

 

A l'issue de la cérémonie, le Maire a invité l'assistance au vin d'honneur servi à la salle des Fêtes.

 

Le Lieutenant Henri Mondoloni , est né le 07/07/1938 à Beyrouth ( Liban) d'un père militaire de carrière, Officier supérieur, Officier de la Légion d'Honneur.

 

Après  son bac, il résilie son sursis, s'engage  et  intègre en 1958 le 11° Bataillon de Chasseurs Alpins à Barcelonnette.

Affecté en Algérie, il intègre l'EOR de Cherchell (Algérie) où il accède au grade de Sous-lieutenant. 

 

Muté  au 22° Bataillon de Chasseurs Alpin, il est affecté au Commando de Chasse Partisan 04 où on lui confit le commandement d'une Harka (unité de harkis engagés volontaires).

 

Au cours de son service, son travail et ses actions militaires lui valent quatre citations individuelles:

- Citation à l'Ordre du Régiment   5/3/1960 (Valeur Militaire avec étoile de Bronze)

- Citation à l'Ordre de la Brigade   11/6/1960   (Valeur Militaire avec étoile de Bronze)

- Citation à l'Ordre de Division   7/2/1961  (Valeur Militaire avec étoile d'Argent)

- Citation à l'Ordre de Division   30/12/1961 (Valeur Militaire avec étoile d'Argent).

Il a termina sa carrière militaire en 1963 avec le grade de Lieutenant.

 

Mr Mondoloni est titulaire de la Croix de la Valeur Militaire 4 citations, de la croix du combattant, du TRN  et de la médaille commémorative du maintien de l'ordre en AFN.

 

         Article Journal - Sud-Ouest

 

Lire la suite

CERTIFICAT QUALITE AIR et ZONE CIRCULATION RESTREINTE

Certificat qualité de l’air : Crit’Air  et les zones à circulation restreinte vous connaissez ?

 

Pour toutes informations sur le certificat CRIT' AIR  cliquez  I C I  pour le site du ministère de l'environnement

 

- Il faut savoir qu 'il y a une dérogation pour les handicapés ou personnes à mobilité réduite.

Lire la suite

LES SOLDATS BÛCHERONS US - CANADIENS 1917/1919

 

Qui sait que pendant la Première Guerre Mondiale, des milliers de forestiers Canadiens et Américains sont venus dans les Landes pour couper des pins maritimes afin de fournir les bois d'œuvre nécessaires à l'effort de guerre?

 

Au cours de la Grande Guerre, le bois ouvragé sous toutes ses formes (planches, piquets, rondins, etc.) était une denrée stratégique pour les armées, que ce soient les troupes au front ou celles assurant la logistique. Il fut utilisé en particulier pour le soutènement des tranchées, la construction de baraquement, d'hôpitaux, d'entrepôts, l'aménagement de ports, la création de voies ferrées, de ponts, etc.. mais aussi pour le chauffage, la confection de couchages et, malheureusement, pour la fabrication de cercueils. La France ne pouvait pas satisfaire les besoins de toutes les armées alliées présentes sur son territoire et c'est ainsi que les contingents venus d'outre-mer se dotèrent en leur sein d'unités de sapeurs spécialisées dans l'exploitation de la foret et le sciage du bois.

 

Ainsi, le Canada, à la demande du gouvernement britannique, constitua le Corps Forestier Canadien. Ce sont plus de 12 000 hommes et officiers de ce corps qui servirent sur le sol français, parmi lesquels 4000 environ œuvrèrent, de 1917 à 1919, sur les communes d' Andernos-les-Bains, Arès, Audenge, Belin-Beliet, Biganos, Hourtin, Lanton, Lège-Cap-Ferret, Le Porge, Lugos, Marcheprime, Mios (Gironde) et sur celles de Biscarrosse, Dax, Laluque, Léon, Lesperon et Parentis ( Landes). Les Canadiens s'implantèrent également à Talence (Gironde), où se trouvait en particulier un hôpital militaire.

Lire la suite

MEDAILLE 75° ANIVERSAIRE FRANKTON

A l'occasion du 75° anniversaire de l'Opération Frankton, l'association FRANKTON Souvenir, édite une très belle médaille commémorative en tirage limité. (100 pour la France - 100 pour l'Angleterre) en bronze  Ø  70 mm au prix de souscription de 40 €  -

Informez vos adhérents, amis et connaissances de la possibilité d'acquérir au prix de la souscription ,  cette magnifique médaille collector.   

Si vous êtes intéressés,  adressez votre commande accompagnée de votre chèque à

Madame Véronique VALETTE  31 chemin des Moulins -  33590 Saint Vivien de Médoc

 

RAPPEL POUR MEMOIRE :

Le 7 décembre 1942,  au large de Montalivet (33), 10 Commandos  des Royal Marines,  britanniques débarquent d'un sous-marin.  Mission: remonter l'estuaire de la Gironde pour saboter les navires allemands dans le port de Bordeaux.

Nom de code : opération FRANKTON  (ou coque de noix) .

Seuls deux kayaks arrivent à Bordeaux dans la nuit du 11 décembre. Le 12 décembre à 7 heures, les premières explosions retentissent, rendant inutilisables plusieurs bateaux.

Mission accomplie à quel prix?

Sur les dix débarqués le 7 décembre, DEUX seulement en sortiront vivant le major Hasler et le sergent Sparks.   Les autres ont péri dans la nuit du 7 décembre 1942 ou fait prisonniers et fusillés.

Chaque année le courage hors du commun  de ses hommes mort pour la France,  fait l'objet de commémorations à Montalivet, Le Verdon sur Mer, Saint Vivien de Médoc, Blanquefort, Bordeaux, Ruffec, St Georges de Didone, Royan.

Lire la suite

ASSEMBLEE GENERALE 2017

Sur convocation de son président du 17 décembre 2016, l'association UNC du Canton de Saint Vivien de Médoc, s'est réunie le samedi 04 Février 2017 à la salle des fêtes de Saint Vivien de Médoc pour son assemblée générale annuelle. , selon l’ordre du jour établi comme suit par le conseil d'administration:     

- Mot de bienvenue du président;  Approbation du  procès-verbal de l'assemblée générale du 06/02/2016;  Rapports (moral, activités, financier);  Constat de la commission de contrôle sur la gestion financière de l'année 2016;  Approbation du rapport Moral, d'activités et du bilan financier de l'exercice  2016; Désignation  des vérificateurs aux comptes ; Cotisations 2018;Election du tiers sortant -  Election du bureau; Questions diverses.  

le  Président Jean-Emile LE DORVEN, ouvre la séance à10 h 00. 

1 -   ACCUEIL DU PRESIDENT

Après avoir salué l'assemblée, les autorités,  les Présidents des UNC de Soulac et Le Verdon ainsi que la présence de la presse, mesdames Caporal pour Sud-Ouest  et Robin pour le journal du Médoc, une minute de silence a été respectée à la mémoire des membres décédés au cours de l’année 2016: Mme Jeanne Baudray,  Mrs Ragot Christian,  Leveau Jean-Pierre et Moricet Jean-Paul et Ballade René (décédé le 21/1/2017)  mais aussi à la mémoire des militaires et forces de l' Ordres, tués en service et les victimes des attentats.   

Le Président remercie l’assemblée pour sa présence et celles et ceux qui œuvrent toute l’année pour le bon fonctionnement de l’association avec un  remerciement particulier aux porte-drapeaux Mrs ADEMA Thierry , LE BRIS Didier, LE MOËLLIC Michel, ainsi qu'à Gérard DOLGACHEFF Gérard, porte drapeau de Talais, qui a cessé ses fonctions pour raison de santé.  

Lire la suite

REVALORISATION DE LA RETRAITE DU COMBATTANT

 

Le 28/09/2016, se secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants présentait aux associations, le projet de budget 2017 qui prévoyait la revalorisation de la retraite du combattant de 11 %  ( soit 4 points d'indice pmi en deux étapes : 2 points le 1/1/2017 et 2 points  le 1/09/2017).

Par décret N° 2016-1904 du 28/12/2016 cette revalorisation est actée définitivement. 

A compter du 01/01/2017, la retraite du combattant passe de l'indice 48 à l'indice 50, ce qui la porte  à 702 €.

A compàter du 01/09/2017, elle passera de l'indice 50 à l'indice 52, ce qui la portera à 730,08 €

soit une augmentation de 56,16 € pour l'année ou 4,68 € par mois.

Comme elle est payée semestriellement,l'augmentation sera de 28, 08 € par semestre.

 La retraite du combattant est calculée sur la base de la valeur annuelle du point d'indice pmi (pension militaire d'invalidité) qui est de 14,12 €/ an depuis le 01/071/2017.

VOEUX DU PRESIDENT POUR 2017

Cher(e)s adhérent(e)s, camarades et amis(es),

 

Comme 2015, l'année 2016 a été une année où le terrorisme a encore frappé la France et si nos troupes sont en Opex pour combattre l'ostracisme, l'ennemi est aujourd'hui sur notre territoire.

Soyons vigilant! Il en va de notre LIBERTÉ.

Notre devise "Unis comme au Front"  doit plus que jamais être présente à nos esprits et nous servir de guide en ces temps de crise.  

 L''UNC, qui défend la transmission des valeurs républicaines et de la mémoire historique, doit sans cesse s'adapter et se renouveler .

Pour y arriver, il faut recruter et pas besoins d'être ancien combattant pour adhérer. Il suffit simplement de vouloir participer à l'œuvre d'utilité publique  fondée il y a 100 ans par Georges Clémenceau et le R.P  Brottier et qui s'appelle l' UNC. 

 

Je vous remercie tous , pour vos participations aux cérémonies, lotos, banquets et  voyage et animations.

 

 A l'aube de la nouvelle année, j'ai une pensée particulière vers  celles et ceux de nos adhérents, qui ont été touchés au cours de cette année 2016, par le deuil ou par la maladie, celles et ceux qui sont hospitalisés ou malades à domicile, celles et ceux qui souffrent physiquement ou moralement.

 

J'associe à cette pensée, les familles des militaires,  des forces de l'ordre et des victimes des attentats.

Je voudrais vous manifester tout mon attachement et je forme le vœu  que 2017 nous donnera encore la joie de nous retrouver.

 

Colin Powel  a écrit «Personne ne peut changer le passé, mais nous pouvons tous décider de nos lendemains».

 

Alors, aujourd'hui comme demain, soyons "UNIS COMME AU FRONT"  

 

BONNE ANNÉE

MEILLEURS VŒUX

POUR 2017

 

Le Président

Jean-mile  LE DORVEN   

AUGMENTATION RETRAITE DU COMBATTANT

 

En 2017, la retraite du combattant sera augmentée !

Dans son audition du 5 octobre 2016, devant Commission de la défense nationale et des forces armées,

le secrétaire d' Etat aux anciens combattants a annoncé une augmentation de 11 % de la retraite du combattant.

Cette augmentation sera de 4 points  et se fera en deux temps :

 - 2 points d'indice (pmi) au 1 janvier 2017

- 2 points d'indice (pmi) le 1 sepbermbre 2017

ce qui fera passer la retraite du combattant de l'indice 48 à l'indice 52 et  la portera de 673,92 € à 730,08 €

soit une augmentation de 56,16 € pour l'année ou 4,68 € par mois.

Comme elle est payée semestriellement,l'augmentation sera de 28, 08 € par semestre.

 La retraite du combattant est calculée sur la base de la valeur annuelle du point d'indice pmi (pension militaire d'invalidité) 

qui est de 14,12 € - an depuis le 01/07/2016.

 

 

 

"GINOU NOUS A QUITTE "

 

GINOU nous a quitté.

 

Madame Jeanne BAUDRAY, "Ginou" pour tous, avait vu le jour à Saint Vivien de Médoc le 15 Novembre 1923. Elle s'est éteinte le 13 avril 2016.

 

Présidente d'Honneur et adhérente de l' UNC du Canton de Saint Vivien de Médoc, les anciens combattants, les autorités civiles et militaires,  ses amis et anonymes lui ont rendu un dernier hommage le 21 Avril 2016.

 

"Ginou" n'était pas n'importe qui.

 

 Femme de caractère, elle fut dans l'action et témoin actif dans l'opération "Frankton" le 8 décembre 1942.

 

Après moult péripéties entre zone interdite du Nord Médoc, son pays et le sud de cette zone, elle s'engagea  dans l'armée où de 1944 à 1946 elle fut affectée à la 3ème Région Aérienne en qualité de secrétaire et termina avec le grade d'aspirant.

En Avril 1945, elle servit  de guide dans le marais médocain lors de l'offensive de la Brigade Carnot pour la libération du Nord Médoc et la réduction de la poche du Verdon.

 

Féministe, elle sut défendre la place des femmes dans le monde rural et prit une part active en s'engageant dans la vie politique où elle fut une "Figure".

 

Conseillère municipale de Saint Vivien de Médoc en 1977, premier adjoint en 1983,   elle devint  la première femme maire du Nord Médoc en 1994 et si elle quitta cette fonction en 2008, elle resta très active dans tous les domaines.

Le 9 Novembre 1999, elle vit son engagement et ses activités récompensés par la remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d' Honneur.

 

Elle était fier, d'avoir reçu de sa Majesté la Reine d'Angleterre, Elisabeth II le titre honorifique de Member of the Order of the British Empire pour services rendus pendant la guerre notamment lors de   " Frankton "  où elle fut l'un des témoins et acteurs.

 

C'est avec émotion que tous ont vu disparaitre une Figure qui marqua le Médoc.

 

 

 

Lire la suite

×