Créer un site internet

LA REPUBLIQUE DOIT ÊTRE EN DEUIL

ancienscombattantssaintviviendemedoc Par Le 23/12/2020

Aujourd’hui notre société et notre République est en deuil.

Trois de ses serviteurs ont été abattus par un individu qui refusait de respecter les lois de la République, quel qu’en soit le motif.

Trois Gendarmes ont perdu la vie et un quatrième a été blessé en accomplissant leur devoir.

 Quelques messages de circonstance ici et là de la part du monde politique mais pas d’empathie.

Je n’ai pas entendu parler de minute de silence ;

Je n’ai pas entendu parler de rassemblement de sympathie ;

Je n’ai pas entendu parler de  mettre les drapeaux en berne.

Pourtant la République à perdu trois de ses enfants !

Pour  certains, il ne s’agit que d’un accident du travail.

Pour moi c’est un drame.

Pour les familles c’est un déchirement, la disparition d’un être cher, d’un mari, d’un père, d’un ami, d’un camarade.

A la famille de ces victimes du devoir, l’Union Nationale des Combattants et celle de Saint Vivien de Médoc en particulier, adresse ses plus sincères condoléances.

Au Gendarme blessé, nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Aux militaires de la compagnie d'Ambert, nous leur adressons toute notre sympathie et beaucoup de courage.

A l’ensemble des Gendarmes et Policiers, nous apportons notre soutien sans condition dans l’exécution de leurs missions devenues bien difficiles dans cette nouvelle société.  

      

             Le Président

de l’UNC St Vivien de Médoc