transcom

VOYAGE 2015

 

C'est à destination de la Cantabrie, province autonome de l' Espagne, que

Gilbert Garrigou, président de l'Union Nationale des Combattants du canton

de Saint Vivien,  a amener ses adhérents et sympathisants,  pour le voyage

annuel organisé du 08 au 14 Juin 2015.

 

Dans une ambiance chaleureuse et une météo clémente, Cira,  la guide,

a fait découvrir aux 50 participants cette région de l'Espagne,  d'abord en

passant par Aapezia, ville natale de St Ignace de Loyola avec visite de la basilique

avant d'arriver à Suances, où le groupe séjourna et où l'accueil fut extrêmement chaleureux.

 

La visite de Santillana del Mar, un des Plus Beaux Villages d'Espagne permit de

découvrir un village médiéval, ses habitations armoriées et sa collégiale du 12°.

A Comillas c'est la visite du Palais del Sobrellano, de style néogothique qui permit

de connaitre une partie de l'histoire de cette région.

 

Etant sur l'itinéraire du chemin de St Jacques de Compostelle, le groupe s'est

arrêté au monastère de Sto Toribio de Liébana où un des morceaux de "la vrai Croix"

y est exposé. 

Après cet arrêt spirituel c'est à Potes, que l'arrêt matériel a eu lieu, pour déguster

un «Cocido Montañés » et pour la digestion, le groupe fut amené dans le cirque

glacière de Fuenté Dé où le téléphérique l'attentait.

Le temps dégagé a permis une magnifique vue sur la cordelière Cantabrique.

 

Après les hauteurs et les montagnes, ce fut la mer avec une visite de la capitale

de la Cantabrie, Santander et ses 200.000 habitants.

Le groupe est parti à la découverte du parc et du palais de la Magdalena en petit train,

et de la baie de Santander en bateau.

Un arrêt a été fait au phare Cabo Mayor, au mémorial érigé à la mémoire des martyrs

de la guerre civile espagnole, jetés du haut de la falaise.

 

 

La découverte de la vie quotidienne de la Cantabrie au début du 20° siècle,

fut faite avec la visite du musé ethnographique de Muriedas installé dans la maison

de Pedro Velarde, héros de la révolution du 2 Mai 1808, contre les troupes Napoléoniennes.

Suances étant située sur le golf de Gascogne, le groupe se devait de faire la

connaissance de l'estuaire de la " Rio Saja" en bateau. Et surprise ! pendant la "croisière",

il a été offert une dégustation de moules et de vin blanc et tout est resté dans les estomacs.

 

Cette de découverte de la Cantabrie s'est terminée par la visite des Forges et

du Moulin de Cades. Les démonstrations faites ont été une découverte pour l'ensemble.

C'est dans le Village médiéval de Barcena de Mayor, l'un des plus anciens d'Espagne,

que le groupe a été invité à un repas typique et mémorable.

 

Tout au long de la semaine, les soirées ont été ponctuées de surprises.

La première, non prévue a été l'apéritif offert par Manuel, patron de l'hôtel, dans sa ferme

située sur les hauteurs de Suances.  Après avoir admiré le troupeau de "Limousines"

et  "Jupiter" le taureau "Limousin",  le groupe a pratiqué la devise de l' UNC,

uni comme au front et s'est soumis à la dégustation d'une sangria "Maison".

 

On se souviendra aussi des "Olives Portugaises"... qui, pour terminer se sont révélées

êtres des cerises à l'eau de vie "Maison". Il est des heures où olives ou cerises, se

terminent par "es"... ne pas chercher à comprendre.

 

La danse n'a pas été oubliée avec une soirée dédiée à ce divertissement mais le groupe a été

subjugué par la prestation de la Soirée « tuna" ( troupe de "troubadours" reprenant la tradition

des étudiants de chanter dans les tavernes pour payer leur études).

La musique et les mélodies ont su donner des regrets de partir.  

 

Sur le chemin du retour, c'est au Pays Basque Espagnol que le déjeuner de midi a été pris

dans une Cidrerie. Ce fut un repas riche en calories...... Le retour sur le Médoc c'est fait dans

la joie et le rire et avant de se quitter, le repas d'au revoir s'est tenue à Blagon autour

d'un jambon braisé, entre autre.   

 

A l'unanimité, ce fut un beau séjour dans une magnifique région, où l'accueil et la gentilles

des différends acteurs est à souligner.

Dès à présent, le Président Garrigou a donné rendez vous pour 2016 pour une autre destination. 

 

Lire la suite